Ouvrir les écluses du développement urbain

Relance du canal de Lachine

 

REPRISE D’UN ARTICLE PUBLIÉ SUR LE PORTAIL DE CANOË.COM IL Y A UNE DÉCENNIE ET … TOUJOURS D’ACTUALITÉ !

Par Patrice-Hans Perrier

 

Le canal de Lachine constitue sans aucun doute l’épine dorsale d’une grande part du Sud-Ouest de Montréal. Suite à la fermeture de nombreuses usines et au redéploiement des activités économiques vers la périphérie, le secteur vivote depuis plus de trois décennies dans l’attente de solutions de relance. Les choses semblent bouger toutefois depuis que l’on parle de revaloriser le canal de Lachine et de le rouvrir à la navigation dès 2002.


Canal de Lachine vétuste – copyright Patrice-Hans Perrier


 
 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

Plus souvent qu’autrement, la population montréalaise est placée devant le fait accompli quand il s’agit d’aménagement et de relance économique de quartiers. Cette fois-ci, la population du Sud-Ouest a décidé de prendre part à un vaste exercice de concertation portant sur la renaissance de la zone du canal de Lachine.

Sous la houlette du Regroupement pour la relance économique et sociale du Sud-Ouest (RESO), le « Forum canal de Lachine » a permis à quelques 600 participants de tous les milieux (citoyens, gens d’affaires, représentants syndicaux et communautaires) de faire cause commune afin de s’assurer des conditions de cette opération de revitalisation. Le mardi 23 mai, une réunion de synthèse venait ainsi clore tout le processus de consultation et proposer des voies de développement viables à long terme.

Une demi-douzaine de quartiers seront touchés par ce projet de développement urbain qui contribuera grandement au nouveau visage de Montréal. Au coeur du débat concernant l’avenir de cette zone urbaine: la prise en compte de la réalité sociale du Sud-Ouest, la préservation de son patrimoine et l’amélioration de la qualité de vie de ses résidants qui voudraient être les premiers bénéficiaires des retombées potentielles de cette renaissance annoncée.

Il y a quelques années, certains promoteurs, ayant flairé la bonne affaire, avaient commencé à investir dans la conversion de plusieurs usines désaffectées sur les bords de cette ancienne voie navigable. On connaît la suite: des condominiums de luxe ont fait irruption dans un paysage industriel vétuste. Bon nombre de résidants appréhendent depuis les effets secondaires qui pourraient en résulter : une spéculation sur la valeur locative des logements et un exode massif d’une partie de la population d’origine.

 

Intérieur cour Lofts Corticelli – copyright Patrice-Hans Perrier

 

 
 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

Mais ce n’est pas tout. Sur le plan historique, des quartiers comme Saint-Henri, Petite-Bourgogne ou Pointe-St-Charles représentent certainement le berceau de la vie ouvrière à Montréal et ils recèlent des trésors en matière de patrimoine urbain. On se souviendra que la Petite-Bourgogne fut le point d’ancrage du jazz à Montréal et qu’une bonne partie de la communauté irlandaise devait s’établir à la Pointe Saint-Charles lors de la construction du canal de Lachine.

 

Aménagement près du Pont-des-Seigneurs sur le flanc sud du Canal de Lachine – copyright Patrice-Hans Perrier

 

 
 

 

 

 

 

 

 

Un nouvel Eldorado urbain?

Les projets d’investissement public annoncés – d’une valeur de 80 millions $ – ont bien sûr été accueillis avec satisfaction par l’ensemble des participants au forum. D’autant plus que l’on estime que ce coup de pouce des gouvernements devrait générer des investissements privés de l’ordre de 200 millions $. Comme la mise en valeur de cette artère navigable aura des effets déterminants sur les quartiers aux abords, une surenchère de projets développés anarchiquement risquerait d’opposer intérêt public et intérêts privés. C’est ce que la tenue du forum a cherché, en fait, à éviter par la mise en oeuvre d’un véritable plan d’ensemble qui respecte les besoins de tous. Encore faudra-t-il qu’il soit adopté…

Outre l’embourgeoisement des lieux, les habitants du Sud-Ouest craignent d’autre part qu’un développement tous azimuts vienne dénaturer le caractère et la vie de leur quartier. Il est question notamment d’attirer des entreprises dans le domaine des nouvelles technologies et du récréotourisme, mais aussi de conserver les entreprises actuelles qui sont établies dans ce secteur. La Robin Hood, le Canadien National ou la Sidbec-Dosco emploient toujours de nombreux travailleurs issus de ces quartiers.

Lorsque l’on projette d’y attirer un plus grand nombre de familles à revenu moyen, les citoyens se montrent ouverts à l’idée, à condition toutefois que les gouvernements investissent davantage dans le logement social. Les résidants veulent aussi que leur soit garanti un accès public aux berges du canal et que la Ville de Montréal s’attaque à la réfection de plusieurs artères importantes qui le jouxtent, telles la rue Saint-Patrick ou le Boulevard Monk.

Certains participants provenant des milieux d’affaires se sont ralliés à l’esprit de concorde du Forum et ont recommandé, eux aussi, que l’on évite les mégaprojets afin de favoriser plutôt les initiatives locales.

Un homme d’affaires de la trempe de Philip O’Brien (Président du conseil de Devencore, un chef de file dans la promotion immobilière) s’emballe à l’idée de faire du canal de Lachine une voie d’accès pour les touristes européens qui voudraient découvrir les quartiers historiques de Montréal.

Tout cela paraît bien séduisant, mais comme le soulignait l’un des participants à la réunion de synthèse : « La démocratie n’avance pas aussi vite que les promoteurs: on assiste déjà à l’éviction de plusieurs familles en raison de la hausse soudaine des loyers! »

Il est donc à souhaiter que les fruits de la concertation ne tomberont pas dans l’oubli et que les promoteurs ne seront pas les seuls à faire la loi dans ce nouvel Eldorado urbain.

 

Le canal de Lachine un secteur en plein développement – copyright Patrice-Hans Perrier

 

 
 

 

 

 

 

 

 
 
 

 

 

 

© Patrice-Hans Perrier pour ICI MONTRÉAL, sur Canoë.com

31/05/2000

 

 

 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s