Au coeur du tumulte

« Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde »

– Bouddha

 

 

 

 

 

 

 

Ici, le père Arrupe en profonde prière durant la crémation de Hiroshima en 1945 – photo inconnue

 

 

Au cœur du tumulte, le Japon est encore aux prises avec la menace nucléaire provoquée, cette fois-ci, par les flots véhéments de la nature contrariée. À force de jouer aux apprentis sorciers nous avons tenté de contourner les lois fondamentales qui commandent à l’équilibre de la vie sur terre.

Et, pourtant, science et technologie ne sont que les filles de cette capacité de recréation de l’espèce humaine. Notre inventivité nous permet de recomposer, de faire des assemblages ou de perfectionner certains mécanismes de la nature. Mais, nous ne sommes pas les responsables de la création. Nous en sommes de merveilleux surgeons, toutefois notre ego disproportionné fait en sorte de détourner la création de sa finalité. Chemin faisant, nous perpétuons, tel Sisyphe, le fardeau de nos erreurs passées, présentes et futures.

Il n’y a pas de solution miracle, il n’y a que les petits miracles de l’amour qui s’incarne au cœur des hommes et des femmes de bonne volonté.

 

– Patrice-Hans Perrier, 15 mars 2011


 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s