La pensée unique s’impose en toute impunité

Notre mise en confinement forcé marque un point de non-retour dans le grand œuvre des faussaires qui président à nos destinées. De Mai 1968 à l’attentat sous fausse bannière du 11 septembre 2001, nous étions plongés dans une grande kermesse qui consistait à briser les tabous qui fondaient nos sociétés pérennes. Philippe Muray l’a parfaitement…

Rectifier le tir pour le Québec et les Québécois

Les élections provinciales, en 2014, ne sont pas engagées sur une pente ascendante. Les couteaux volent bas, les politiciens font de la politique politicienne et le peuple est passablement désillusionné. Je ne serais pas surpris que le niveau d'abstention se rapproche des 30 % le jour du scrutin.   Pour un changement de perspective au…

Du rôle de l’état

Tentative d’explication du phénomène de la dissolution de l’état L’état, pour ce qu’il en restait en 2015, constitue l’appareil de représentation des intérêts en jeu au sein de la cité. À l’époque de la Grèce antique, la Polis désignait une communauté de citoyens libres et autonomes. Par-delà les débats entourant la notion équivoque de liberté,…

La grande fête du confinement

« Dans leur incapacité presque absolue d’analyser, c’est-à-dire de critiquer, d’ironiser et de juger les événements qu’ils devraient en principe traiter, les journalistes confiturés, les scribes médiatiques et les malléables penseurs du temps comme il va n’ont plus que le mot « fête », en toute circonstance, quel que soit le sujet qu’ils traitent, et…

Décontractés du gland et on bandera quand on aura envie de bander !

Gérard Depardieu nous a gratifié d’une tirade libératrice alors qu’il conduisait avec nonchalance une Citroën DS zigzaguant à la fin de l’opus Les Valseuses. Toisant son pote Patrick Dewaere qui, manifestement, n’arrive pas à jouir du moment présent, alors que Miou Miou lui tripote les cheveux avec un air taquin, Depardieu met les points sur…

Le chant du cygne de la meute numérique

Incapables d’arrimer ses obsessions à un discours cohérent, la gauche libertaire s’attaque à de nouveaux boucs émissaires   Non satisfaits de s’attaquer à la réputation des honnêtes citoyens, les censeurs de la gauche caviar se coalisent afin d’assurer la pérennité de leurs prébendes à une époque où la liberté de parole n’existe pratiquement plus. Ainsi,…

Changement de paradigme

La souveraineté de l’état québécois sur la voie de la «realpolitik» Reprise d'une analyse pondue en 2010 pour le site québécois vigile.quebec qui n'a pas pris une ride depuis lors. Jacques Parizeau, penseur et ténor de l’indépendance, affirme dans son dernier essai – lancé l’automne 2009 – qu’«il y aura une troisième tentative d’atteindre l’indépendance…

Le viol de l’innocence

Nous parachevons, ici, une série de billets qui a démarré avec « Le théorème irrésolu de Pier Paolo Pasolini », en 2015, et s’est conclue par le biais d’une récente revue des procédés à l’œuvre dans la littérature du Marquis de Sade ou de Michel Houellebecq. C’est, probablement, la dernière mouture cinématographique du personnage dantesque du…